Courir dans les marais du sud de la Floride au JWCorbett 50M

jeudi 28 juin 2012 06:00:00 UTC   Focus sur une course Interview edit

mapBonjour, le 22 septembre 2012 vous organisez le JWCorbett 50M/50K. Pourriez-vous nous préciser où il a lieu?

La course a lieu à Loxahatchee dans le sud de la Floride, à l’ouest du comté de Palm Beach.

Il s’agit de la première édition de la course. Qu’est-ce qui a motivé cette création ?

C’est John Pyle. Il est en train de traverser les Etats-Unis pour récolter des dons pour son association : The Patriot Trust et The Wounded Warrior Project. Il a démarré à San Francisco, traverse actuellement le Texas et terminera sa traversée à Key West en participant à une dernière course de 100 miles.

John a été ma source d’inspiration. Son projet m’a encouragé à faire quelque chose de spécial. J’avais toujours voulu organiser une course. Avec mon ami Salt, nous avons beaucoup parcouru les sentiers du parc JWCorbett durant les 6 derniers mois et nous avons découvert un parcours qui serait parfait pour une course. Tout s’est alors rapidement mis en place dans mon esprit. John Pyle est quelqu’un de spécial, qui court pour une noble cause. Nous voulions créer une course en son honneur et pour tout ce qu’il fait au profit ne nos soldats blessés.


Source : JWCorbett 50M/50K
Quel type de parcours attend les coureurs ? Pourriez-vous le décrire ?

95% du parcours se fera sur des sentiers simple trace qui se perdent au milieu de la nature préservée de Floride. Les coureurs vont traverser des prairies humides, des forêts de pins, de feuillus tropicaux ou de cyprès inondées et enfin slalomer entre ces petits palmiers que l’on appelle les palmetto scrub.

La course de 50 km est un aller-retour de 15.5 miles (25 km). Les coureurs du 50 miles vont emprunter le même circuit, puis faire demi-tour et repartir pour un second aller–retour de 10 miles afin de terminer la course. Je trouve que ce type de parcours est parfait pour encourager la camaraderie entre coureurs.

Combien de coureurs attendez vous ce samedi matin ? Quel type de coureur pensez-vous attirer ?

Nous espérons remplir la course assez vite et devoir demander un nouveau permis afin d’accueillir plus de coureurs. La limite est actuellement de 60 coureurs et nous pensons bien l’atteindre. Comme c’est notre première année, nous ne voulons pas accueillir trop de monde afin de nous concentrer sur la bonne organisation de la course. Après cette course inaugurale, nous ferons le point sur ce qui a fonctionné et sur les améliorations à apporter afin d’ouvrir la course à plus de coureurs les années suivantes.

Je pense que nous allons attirer des coureurs ayant le goût de l’aventure. Les pleurnichards ne sont pas les bienvenus :-). Cela va être un défi difficile sur un parcours difficile.


Source : JWCorbett 50M/50K
Avez-vous prévu d’autres courses durant le Week-End, sur quelles distances ?

Non. C’est ma première course et je ne peux pas vous dire à quel point je suis enthousiaste à l’idée de l’organiser !!

A cette époque de l’année, quelles sont les conditions météo attendues ?

Fin septembre, dans le sud de la Floride, les températures avoisinent les 30°C et il y a beaucoup d’humidité. Avec la pluie que nous avons normalement durant les mois de juillet et août, le parcours peut être très humide, mais il peut aussi bien être totalement sec.

Avez-vous prévu des festivités particulières autour de la course ?

Ce sont les coureurs eux-mêmes qui se chargeront des festivités. C’est pour eux que la course est organisée et ils pourront apporter tous les divertissements qu’ils désirent. Beaucoup de coureurs du Florida Ultra Runners, ou “Furbies” seront présents et sauront mettre l’ambiance !

Après avoir couru le marathon, que conseilleriez-vous à un coureur qui n’est jamais venu à Loxahatchee ? Un bon restaurant, une visite sympa ?

Je pense que la course elle même lui fera visiter la région :-). Loxahatchee est très isolée. Les villes ayant des restaurants (West Palm Beach et Royal Palm Beach) sont à plus de 25 km.


Source : JWCorbett 50M/50K

En une phrase, que diriez-vous aux lecteurs d’ahotu Marathons pour leur donner envie de s’inscrire au JWCorbett 50M/50K?

Cette course est une véritable aventure à partager avec un groupe de coureurs exaltant. Elle emprunte des sentiers préservés et récolte des dons pour une noble cause.
Sérieusement… que peut-on demander de plus à une course ?

For more information

Interview de Jeff Stephens, directeur de course. Jeff est un professeur d’éducation physique et entraineur de basket dans le comté de Palm Beach depuis 18 ans. C’est un coureur d’ultra depuis 2002, année où il s’est lancé pour la première fois sur le Mountain Masochist 50 mile. Jeff aimerait remercier John Pyle et tous les membres de FUR pour l’avoir poussé à organiser cette course et à devenir une meilleure personne.