Interview : Kenya Wildlife Marathon

05 Mar 2015 16:50
Jean-Loup Fenaux
Focus on a race Interview
Credit : Kenya Wildlife Marathon

Bonjour, le 3 octobre 2015, nous organiserons le Kenya Wildlife Marathon. Pouvez-vous nous dire où cela se situe ?

Le Kenya Wildlife Marathon 2015 se déroulera dans le Taita Hills Wildlife Sanctuary au Kenya. C’est un vrai coin de paradis, englobant 1 100 km2 de prairies, de collines rocheuses et de lits de rivières grouillants de zèbres, de lions Masai, d’éléphants et autres animaux. Les hommes restent largement minoritaires dans cette véritable réserve qui est restée intacte.

Ajoutez à cela un climat où le beau temps est quasi permanent, grâce au fait que le Kenya se trouve au niveau de l’équateur, et la raison pour laquelle nous avons choisi Taita Hills comme cadre de notre Marathon Safari devient assez évidente. Rejoignez-nous pour le lancement de cette excitante nouvelle tradition de Marathon, combinant la majesté de cette ancienne course à la beauté des trésors naturels du Kenya.

§staticmap(20889,5,800,400)

Quel âge a la course et pourquoi a-t-elle été créée à l’origine ?

Ce sera le premier Wildlife Marathon du Kenya et il a été créé pour de nombreuses raisons différentes mais également reliées :

- Le Kenya Wildlife Marathon est une bonne opportunité de rassembler des coureurs du monde entier et des athlètes kenyans locaux qui n’ont souvent pas les moyens de participer aux marathons internationaux ; ce qui est dommage car il y a beaucoup d’athlètes très talentueux parmi eux.

- Le Kenya WiIdlife Marathon donne aux athlètes une chance unique de courir sur des sentiers à travers une réserve sauvage pittoresque dont la beauté des paysages ne peut être décrite de façon adéquate avec des mots.

- Le Kenya Wildlife Marathon a été fondé dans le but d’aider la préservation de la faune et la flore locales. Par conséquent, la totalité des profits provenant des inscriptions au Marathon sera reversée à l’organisation David Sheldrick Wildlife Trust, mondialement connue.

- Le Kenya Wildlife Marathon va promouvoir l’économie locale et supportera l’industrie du tourisme du pays. Ainsi, les médailles seront toutes réalisées par des artistes et des artisans locaux et une collaboration rapprochée avec les autorités touristiques kenyanes a été mise en place afin de s’assurer de l’utilisation d’emballages et de ressources durables.

Credit : Kenya Wildlife Marathon

Quel type de parcours avez-vous prévu pour les coureurs ? Comment le décririez-vous ?

La course de 42 km traverse des habitats variés et un paysage vallonné, sillonnant à travers de simples prairies ouvertes et l’orée de forêts pour monter vers des affleurements rocheux plus en altitude et redescendre vers une région boisée.

Le sanctuaire contient des vues incroyables depuis le sommet des collines sur un vaste paysage qui s’étend jusqu’en Tanzanie offrant des vues magnifiques sur les montagnes Pare et Uluguru en Tanzanie. On peut même apercevoir le magnifique Mont Kilimandjaro couvert de neige durant la course.

Une tente médicale est installée au départ/arrivée, grâce à l’aide apportée par St. John’s Ambulance. Des premiers secours de base seront disponibles à chaque ravitaillement en eau qui seront situés tous les 2,5 km le long du parcours. Nous organisons également un semi-marathon et une course de moyenne distance (5 à 10 km).

Combien de coureurs attendez-vous pour le samedi matin ? Quel type de coureurs prévoyez-vous d’attirer ?

Le samedi matin nous n’attendons pas plus de 100 coureurs étant donné que la réserve animalière ne permet l’entrée que d’un nombre limité de personnes. En ce qui concerne l’objectif de participants au marathon, on peut dire qu’il n’y a pas de réelles limites.

Le fait d’offrir la possibilité de courir sur de plus petites distances que le marathon fait du Kenya Wildlife Marathon un grand évènement pour tous ceux qui aiment le sport sans compétition et les expériences culturelles. De manière plus générale, nous essayons d’attirer toutes sortes de coureurs de trail qui recherchent des courses au cours desquelles ils pourront apprécier la beauté de la nature du Kenya.

A cette période de l’année, à quel type de climat pouvons-nous nous attendre ?

Le mois d’octobre au Kenya est en général assez chaud. Les gens peuvent s’attendre à des températures de 24 à 27°C et à une probabilité qu’il pleuve de 30% par. Donc, il fera bon et probablement sec.

Avez-vous organisé des festivités autour du marathon ?

Oui. Principalement parce que le Kenya Wildlife Marathon ne donnera pas simplement l’opportunité aux participants de prendre part à une course scénique dans une réserve sauvage mais ils pourront aussi de ressentir l’héritage incroyable du Kenya aussi bien culturel que naturel. Voici quelques exemples de festivités organisées autour du marathon :

- Visites de villages et d’écoles locales (expérience culturelle) - Pasta-Party d’avant-course et briefing - Repas d’après-course et banquet de remise des récompenses auxquels des coureurs kenyans locaux et des volontaires participeront également - Des opportunités de discuter et d’échanger des conseils d’entraînement avec des athlètes professionnels kenyans - De nombreux safaris sont inclus dans nos formules - Une présentation du David Sheldrick Wildlife Trust qui sera donnée par un représentant de l’association a été incluse dans le programme dans le but d’éduquer et d’établir un dialogue au sujet de la préservation de la faune et la flore sauvages locales.

Credit : Kenya Wildlife Marathon

La course terminée, quels conseils donneriez-vous à un coureur qui n’a jamais mis les pieds au Kenya Wildlife Marathon avant ? Un bon restaurant, un point de vue à ne pas manquer, une activité à faire absolument ?

Je recommanderais sans aucun doute au coureur de participer à un safari pour voir la fantastique faune sauvage du pays dans son habitat naturel. Aucun zoo sur la planète n’arrive à la cheville d’un safari africain. Une activité à ne pas manquer !

En une seule phrase, que diriez-vous aux lecteurs de Ahotu Marathons afin de les faire s’inscrire au Kenya Wildlife Marathon ?

Le Kenya Wildlife Marathon : une mise en scène unique, un emplacement unique, des athlètes uniques, des aventures sauvages uniques. C’est un évènement unique et écolo pour toute personne aussi passionnée que nous par la course !

Entretien avec Sue Rudolph. Sue est l’une des principales organisateurices de la course. Elle a découvert sa passion pour la course à pied en 1978 au Kenya quand elle a lacé ses chaussures de course pour la toute première fois. Elle n’est pas seulement une coureuse expérimentée qui a terminé une multitude de courses internationales, elle est aussi une agent de voyage prospère depuis plus de 20 ans qui a un intérêt tout particulier pour les voyages actifs et écologiques.

Kenya Wildlife Marathon and Half-Marathon